Giulia Bini

Séminaire, RDV théorique, Suivi de thésis/mémoire

Dr. Giulia Bini, historienne de l'art de formation, travaille à l'intersection de l'art visuel, des médias, de la science et des technologies émergentes, dans la pratique curatoriale, la théorie et l'écriture. Son travail se développe dans les deux axes de la théorie et de la pratique institutionnelle.

Depuis 2018, elle est curatrice et manager de production à EPFL Pavilions, École polytechnique fédérale de Lausanne, où elle a récemment assuré le commissariat de l'exposition et du programme associé Nature of Robotics : An Expanded Field (2020-2021). En 2021, elle a également été co-commissaire de l'exposition Spatial Affairs au Ludwig Múzeum - Kortárs Művészeti Múzeum, Budapest, et co-editor du catalogue associé publié par Hatje Kantz. Spatial Affairs fait partie du projet de coopération internationale BEYOND MATTER : Cultural Heritage on the Verge of Virtual Reality initié par le ZKM | Center for Art and Media Karlsruhe.

De 2014 à 2017, Bini a été membre de l'équipe de commissaires du ZKM | Karlsruhe, travaillant sur le programme Globale - Exo-Évolution, Infosphère, Datasphères, et co-commissaire de l'exposition Hybrid Layers.
Elle a collaboré avec plusieurs institutions internationales dont le MAXXI Rome, en tant qu'associée scientifique sur l'exposition et ouvrage LOW FORM. Imaginaries and Visions in the Age of Artificial Intelligence (2018). Elle contribue régulièrement à des publications, dont récemment, le catalogue The Dreamers, 58th October Salon, Belgrade Biennale 2021.
En 2017, elle a obtenu un doctorat à l'IUAV (Istituto Universitario di Architettura) de Venise avec une thèse au carrefour de la théorie et de la philosophie des médias, des études curatoriales, de la théorie architecturale et de la cybernétique, réfléchissant sur l'impact du discours technoscientifique et des pratiques artistiques dérivées pour repenser les modèles institutionnels et les méthodes d'exposition. Elle est titulaire d'une licence en histoire de l'art de l'université La Sapienza de Rome et d'un master en arts visuels et études curatoriales de l'IUAV, à l’occasion duquel elle a suivi un cursus d’études culturelles et esthétique à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Depuis août 2021, elle est responsable et curatrice d’un nouveau programme d'Artistes en Résidence du Collège des Humanités de l'EPFL (CDH).